top of page

Le restaurant Asado, au Château Capitoul entre Narbonne et Gruissan.

Dernière mise à jour : 4 juin 2023

Samedi 15 avril 2023.

Version en Text to speech, générateur de voix synthétique.




"Je me suis régalé".

Plus qu'une brasserie, on est sur une qualité bistronomique. Un cadre magnifique, un concept original, un accueil chaleureux et très convivial, ce fut une expérience délicieuse. Comme on dirait dans le sud "Je me suis régalé".


L'arrivée :

Dès la route, jusqu'à l'arrivée au parking, on distingue, tel un phare, le Chateau Capitoul qui surplombe et qui nous montre le chemin à suivre. Je me rends compte, que le domaine viticole de la famille Bonfils, est devenu depuis 2 ans, un vrai "Resort". Idéalement situé, je sens que c'est un endroit où l'on ne peut passer qu'un moment exceptionnel, malgré une météo boudeuse, un ciel gris, bas et nuageux, prêt à cracher une pluie tant attendue, compte tenu de la sécheresse actuelle.


Le parking, est en contrebas, il faut monter quelques marches, et on arrive sur une cour intérieure, à droite le Château Capitoul, avec au rez de chaussée le restaurant gastronomique, le "Méditerranéo" (avec un spa et une piscine chauffée en sous sol, parait-il) et sur la gauche, l'entrée assez discrète, avec une énoooorme baie vitrée, du Asado, qui abrite également, des chambres et à l'étage, deux grandes salles de séminaires (pour 30 personnes ou pour 100 personnes).


Le hall d'entrée :

Le hall d'entrée est impressionnant, au fond sur la gauche, le comptoir d'accueil, puis sur la gauche, l'entrée du Caveau. En face sur la droite, un majestueux escalier qui mène à l'étage, et dessous, l'entrée du restaurant Asado et sur le côté, un espace d'attente et détente. Une décoration moderne, minimaliste et de bon goût, orne ce hall.



À l'intérieur du restaurant, un tapis signé, nous rappelle où nous sommes. Sur la gauche, une "cave" à vin, et un peu plus loin sur la droite, le comptoir de bar. Un service d'accueil très agréable nous souhaite la bienvenue (nous avions réservé) et nous propose de choisir notre emplacement. Ca sera banquette.


Pour des raisons, liées à la non divulgation des visages des personnes, j'ai pris les photos tôt, avant que les clients n'arrivent... Mais ensuite, c'était plein à 75%.


La salle de réception est très grande, en forme de "L". Derrière le bar sur la droite, s'affiche le point de grillade, avec un comptoir, où l'on découvre, la brigade en pleine préparation.



Pour finir la découverte du lieu, je profite qu'il ne pleut pas encore pour aller découvrir, le grand "PLUS" de cet endroit, que l'on perçoit derrière les grandes baies vitrées, la vue panoramique sur l'étang de Gruissan et sur les anciens salins de Campignole. Au loin, par temps clair, on devrait pouvoir voir le Canigou et la chaine des Pyrénées orientales.



La déco !

Pour finir de présenter le lieu, la déco est soignée. Les photos au mur, représentent des photos de personnalités iconiques du show business, du cinéma international. De très jolis lustres, pendent en apesanteur depuis un plafond dont la finition est remarquable.



Les toilettes

Asado ? quésaco ?

"Asado", comme me l'explique le chef Jean Landes, est une technique culinaire qui vient d'Amérique du Sud (Argentine) pour cuire un aliment cru. Le processus de cuisson consiste à l’exposer au feu ou à l’air chaud, et à l’enduire, parfois, de graisse ou de n’importe quel autre liquide convenant, même si le terme désigne en général les viandes cuites par exposition au feu. Formé par les meilleurs, parmi les fournisseurs de la marque Mibrasa et par son sous chef, argentin, qui maitrise cette technique. "On forme un bon duo" m'a-t-il confié.



La commande :

Et rapidement, est arrivée notre commande. Ce fut un régal pour les papilles. J'ai pris le Poulpe, parfaitement cuit, léger, tendre, agréable en bouche. Puis un café gourmand.



Le directeur adjoint, qui est venu se présenter, a fait un bout de causette, et nous a invité à découvrir après le repas, la piscine extérieure, du côté des villas de luxe, que l'enseigne propose en location.


La météo ne nous a pas permis de profiter du cadre exceptionnel à sa juste valeur, car en plus, il s'est mis à pleuvoir, ce qui nous a poussé à retourner à la voiture et à rentrer.


Encore un très bon moment, que je souhaite partager avec vous. À bientôt pour une prochaine escapade culinaire.


 

Autres infos :


26 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page